Affichage de 21366 résultats

Fonds d'archives
Aperçu avant impression Hierarchy Affichage :

101 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

25 ans de Samizdat - passage de flambeau à Claudine Gaetzi, Villa Dutoit à Genève, 17 et 18 novembre 2017

Un DVD-R, des ff. dactylographiés, des lettres dactylographiées, une liste dactylographiée des présences, des notes et des cartes manuscrites, programmes dactylographiés, des courriels imprimés, des quittances, des lettres dactylographiées concernant les honoraires, avis de débit, un contrat signé, un ordre de transfert, des factures, des cartes publicitaires, un f. arraché d'un calendrier, listes dactylographiées et manuscrites des présences, liste de lectures prévues pour l'évènement, coupures de presse, fascicules, pages de presse, enveloppes, photographies.

25. Copie de 2 lettres de mai et juillet 1913

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-24
  • Pièce
  • 13 mai 1913, 19 juillet 1913
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES écrit un lundi de Grandchamp à Jouxtens [c'est-à-dire des chez les AUBERJONOIS alors résidents parisiens] à RAMUZ [à Paris] qu'il va aller le voir, ayant accepté une place dans une loge réservée par leur groupe pour une représentation de « Boris Goudonnof » [« Boris Godounov » de MOUSSORGSKI fut présenté par Serge DIAGHILEV avec les Ballets Russes au Théâtre des Champs Élysées à Paris le 22 mai 1913]. Il pense partir pour Paris dans huit jours, juste après une réunion avec Adrien BOVY, Alexandre CINGRIA et Paul BUDRY à Rolle pour avancer sur le projet des « Cahiers Vaudois ». Il donne des nouvelles du congrès olympique qui a été l'événement de toutes les conversations lausannoises qu'il considère plutôt sous l'angle sociologique que sportif. Décrit la nature printanière et va écrire « à l'hôtel des États-Unis ». D. JAKUBEC date cette lettre du 13 mai 1913.

  • CHAVANNES écrit un samedi de la Pension du Château à Begnins à RAMUZ qui réside chez les CINGRIA à La Belotte, sur la rive gauche à Genève pour annoncer son arrivée le jeudi. D. JAKUBEC date ce mot du 19 juillet 1913.

[25. La fête est finie…]

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-6-c
  • Pièce
  • s.d. [1917-1976]
  • Fait partie de Roud, Gustave

1) [25. La fête est finie…] : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : n/a.
2) Hélian : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Plume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1947-03-01 - 1947-03-31.

26. Copie de 2 lettres de fin juillet 1913

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-25
  • Pièce
  • 25 - 29 juillet 1913
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

– CHAVANNES écrit de la pension du Château de Begnins un 25 juillet à RAMUZ pour tenter de le convaincre d'écrire à AUBERJONOIS afin de le persuader de collaborer à l'entreprise [les « Cahiers Vaudois »]. Il n'est pas bien sûr de parvenir seul à le convaincre, connaissant les préventions qui retiennent AUBERJONOIS comme BLANCHET, deux peintres que CHAVANNES aimerait beaucoup voir à leurs côtés. Il ajoute que l'idée de RAMUZ de tenter d'y inclure aussi Félix VALLOTTON serait tout à fait rédhibitoire en ce sens. De plus Paul BUDRY lui a envoyé un mot pour que CHAVANNES « convoque » RAMUZ à un dîner à Lausanne, ce qu'il suggère possible bien que de délai trop court et pas indispensable encore. D. JAKUBEC date cette lettre de 1913.

– CHAVANNES, toujours à Begnins, écrit à RAMUZ pour lui raconter son entrevue avec AUBERJONOIS qu'il pense avoir réussi, tout de même, à convaincre de voir Félix VALLOTTON et de lui dire un mot en faveur d'une collaboration avec les « Cahiers Vaudois ». CHAVANNES propose à RAMUZ de venir lui rendre visite et même d'occuper la chambre voisine, vide et qui menace d'être louée. Sous ses fenêtres, dans les vignes, une effeuilleuse savoyarde chante du matin au soir des complaintes aux mélodies sauvages et lui rappelle les voix arabes, mais le lasse aussi tout de même. D. JAKUBEC date cette lettre du 28 juillet 1913.

26 septembre 2008

Programme de la lecture du 26 septembre 2008, dans le cadre du festival "La Lusophonie à Jouxtens".

27. Copie de 2 lettres de Begnins début d'août 1913

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-26
  • Pièce
  • 1er - 7 août 1913
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES, toujours au Château de Begnins, écrit un vendredi à RAMUZ pour rendre compte de la démarche d'AUBERJONOIS qui a vu Félix VALLOTTON « mais ne s'est pas senti le droit de le pousser dans une affaire qui n'est pas la sienne. » Donc l'idée de collaboration avec lui est manquée. CHAVANNES relance l'idée d'une réunion avec BUDRY [alors au service militaire, dans les forts] et peut-être AUBERJONOIS. Il reproche à RAMUZ de n'être pas venu occuper la chambre voisine de la sienne : une femme l'occupe, qui fait beaucoup de bruit. D. JAKUBEC date cette lettre du 1er août 1913.

  • CHAVANNES écrit de la pension du Château de Begnins un jeudi à RAMUZ pour lui communiquer le retour de BUDRY du service militaire qui propose de les réunir chez lui le mardi après-midi suivant [Fleurettes 43 à Lausanne]. CHAVANNES propose à RAMUZ de prendre le train de 14 h10 à Genève, que lui viendrait prendre à Gland, puis de souper ensemble après la réunion et de rentrer de même le soir. Il communique à RAMUZ l'adresse provisoire de BUDRY jusqu'au dimanche aux Diablerets (chalet La Retraite). Il envoie ses amitiés à Alexandre CINGRIA et à BOVY [donc RAMUZ est encore à La Belotte]. D. JAKUBEC date cette lettre du 7 août 1913.

27 octobre 2005

Invitation à la présentation-lecture du 27 octobre 2005 à Locarno.

28. Copie de 2 lettres de la mi-août 1913

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-27
  • Pièce
  • 11 - 23 août 1913
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES écrit de Begnins le dimanche qu'il a changé ses plans et va aller voir son frère l'avocat avant d'aller chez BUDRY, dont il donne l'adresse à RAMUZ qui devra s'y rendre seul. Il répond à RAMUZ qui envisage de s'arrêter à Begnins, qu'il lui avait pourtant vantée quelques lettres plus tôt : « je vous avertis que Begnins, et surtout la pension sont un séjour bien peu attrayant - Vous verrez la petitesse, la mesquinerie effroyable de cette vie - Mais il y a de jolies promenades » et il conseille à RAMUZ de téléphoner pour s'assurer une chambre. D. JAKUBEC date la lettre du 11 août 1913.

  • CHAVANNES écrit des Prases à RAMUZ pour lui souhaiter que tout se passe bien pour lui et sa femme [la fille du couple naît en septembre]. Il a pour sa part des problèmes de recrutement de cuisinière, ayant fait passer un avis dans la « Feuille d'Avis de Lausanne » et reçu « une douche de lettres et de cuisinières sur ma tête, toutes d'ailleurs ou à peu près, folles, reprises de justice et assassines de leur mari – en sorte que j'aimerais mieux la vôtre -». D. JAKUBEC date la lettre du 23 août 1913.

29 avril 2006

Lecture et signature pour la parution de Tant de présences et du Temps des aromates du 29 avril 2006 à la Villa Dutoit au Petit-Saconnex: programme, texte de Denyse SERGY lu à cette occasion et 1 photographie positive.

29. Copie de 2 lettres de début septembre 1913

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-28
  • Pièce
  • 2 - 6 septembre 1913
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES écrit des Prases un mardi pour féliciter RAMUZ de la naissance de sa fille. Évoque l'histoire horrible d'une Ludivine. D. JAKUBEC date cette lettre du 2 septembre 1913

  • CHAVANNES écrit des Prases un samedi à RAMUZ à propos de sa cuisinière, son choix d'une dame de Mézières ne lui convenant guère. Il rencontre à cette occasion des femmes qui lui rappellent l'horrible histoire d'une Ludivine, qui est semble-t-il arrivée aux MURET. CHAVANNES propose à RAMUZ d'emménager dans sa maison des Prases, grande et sous-occupée. Il annonce aussi que Paul BUDRY a réuni 2000 francs [pour les « Cahiers Vaudois »]. D. JAKUBEC date cette lettre du 6 septembre 1913.

3 comptes rendus

1 lettre dactylographiée concernant la publication de "La Quintefeuille" (détails sur les études) par Gabrielle Faure, 1 article du "French Review" rédigé par Philippe Carrard commentant "La Quintefeuille", 1 texte dactylographié de Philippe Carrard au sujet de la méthode d'analyse de Malraux par Jean-Luc Seylaz.

3 comptes rendus

1 article de journal (Le Monde) concernant "l'année Stendhal" (description des activités et colloques en lien avec Stendhal), 1 copie d'article de journal (L'Hebdo) concernant le colloque Stendhal organisé par Jean-Luc Seylaz, 1 article de journal (Samedi littéraire) concernant le colloque Stendhal.

3. Copie de 4 lettres écrites de Bourg-la-Reine

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-3
  • Pièce
  • 11 mars 1905 - 12 mai 1905
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES logé pour son stage d'arboriculture à Bourg-la-Reine, au 65 de la Grand'Rue, écrit un vendredi à RAMUZ à Paris au 5 rue Sainte-Beuve. Lettre datée par D. JAKUBEC du 11 mars 1905.

  • CHAVANNES va retrouver RAMUZ et AUBERJONOIS chez JOUVEN. Lettre datée par D. JAKUBEC du 14 mars 1905.

  • CHAVANNES écrit à RAMUZ après un rendez-vous où il ne s'est pas rendu en raison du mauvais temps. Lettre datée par D. JAKUBEC du 9 mai 1905.

  • CHAVANNES envoie à RAMUZ à 5h du matin un billet pour le Concert auquel il ne peut se rendre le soir même, façon de le remercier de l'envoi de son nouveau livre [« Aline » ?] Lettre datée par D. JAKUBEC du 12 mai 1905.

30. Copie de 3 lettres de septembre et novembre 1913

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-29
  • Pièce
  • 14 septembre - 5 novembre 1913
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • Des Prases un mercredi, CHAVANNES écrit à RAMUZ qui ne semble pas encore revenu de ses émotions [naissance de sa fille Marianne, qu'il va surnommer Gadon], pour savoir quand il pense venir s'installer aux Prases [pour y travailler tranquillement ?] et demande l'adresse d'étoffes de Jouy. D. Jakubec date cette lettre du 14 septembre 1913.

  • Des Prases un jeudi CHAVANNES écrit à RAMUZ aux Belles-Roches, à Lausanne, pour lui dire qu'il est à son service dans ces circonstances difficiles et qu'il a discuté avec la mère de RAMUZ. D. JAKUBEC date cette lettre du 18 septembre 1913.

  • De Sierre, à l'Hôtel, CHAVANNES écrit une carte postale à RAMUZ qui s'est installé chez lui, aux Prases en annonçant que s'il continue de faire beau, il va rester encore un peu en Valais, mais qu'il aurait alors besoin de quelques vêtements supplémentaires de chez lui. D. Jakubec date cette lettre du 5 novembre 1913.

30 octobre 2003

Lecture-présentation à la Galleria d'Arte "Fondazione Patelli" à Locarno le 30 octobre 2003.

31 et 32. Copie de 3 lettres de novembre 1913 et janvier 1914

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-30
  • SSDossier
  • 6 novembre 1913 - 26 janvier 1914
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • f. 31 ht. De l'Hôtel Central à Sierre un jeudi soir, CHAVANNES remercie RAMUZ de lui avoir expédié aussitôt ce qu'il lui avait demandé par une carte postale le jour d'avant afin de rester quelques jours de plus à Sierre, mais il a changé d'avis et avise RAMUZ qui s'y trouve, qu'il va rentrer aux Prases le samedi soir. La neige lui semble aigre et ses soirées vides. Il a vu Albert MURET, avec son épouse, et transmet ses salutations. D. JAKUBEC date cette lettre du 5 novembre 1913, mais comme elle est notée « jeudi soir », elle doit être du 6, ce qui laisse tout juste le temps, à la carte postale du 5 [au matin] d'arriver assez tôt dans l'après-midi pour que RAMUZ fasse et poste le paquet demandé, reçu le soir du 6 à Sierre.

  • f. 31 milieu. CHAVANNES des Prases, un jeudi, écrit à RAMUZ aux Belles-Roches, à Lausanne pour décliner l'invitation à venir souper le samedi, mais lui propose de venir chez lui ou qu'il pourrait venir tous les soirs de la semaine suivante. Il évoque AUBERJONOIS et conseille à RAMUZ de ne pas trop se plaindre : il a la santé et un travail qui donne de bons résultats : le reste sera « donné par surcroît ». D. JAKUBEC date cette lettre du 13 novembre 1913,

  • f. 31 bas et f. 32. CHAVANNES des Prases, un dimanche, écrit à RAMUZ 24 rue Boissonnade, 14e , pour répondre à ses plaisanteries sur les difficultés de la vie parisienne dans le froid et décrit poétiquement la nature pulliérane sous le givre et la glace. Rappelle à RAMUZ que sa maison s'appelle les Prases et non les Phrases (ni les Frasques, terme employé par la tante de CHAVANNES) et en donne la définition patoise de «récoltes ». Demande des nouvelles du Vieux-Colombier où on va jouer «L'Échange » de CLAUDEL, et dit qu'il redoute d'aller voir à Genève [à la Comédie] « L'Annonce faite à Marie » qu'il craint être mal présentée. A reçu une invitation des Cahiers Vaudois pour un dîner offert à DUMUR. Évoque la maison de Treytorrens qu'il encourage RAMUZ à acheter pour avoir « au pays un beau pied-à-terre où caser femme et enfants ». Salue les AUBERJONOIS qui ont froid à Paris et Alexandre BLANCHET. Amusante moquerie du peintre Félix VALLOTTON. D. JAKUBEC date cette lettre du 26 janvier 1914.

33. 34 et 35 copie de 5 lettres, 4 de mars à juin 1914 et 1 incomplète de 1923

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-31
  • SSDossier
  • 30 mars - 24 juin 1914, 5 avril 1923
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • f. 33 ht, CHAVANNES écrit à RAMUZ qu'il lui doit 20'000 francs, pour un pari gagné sur l'orthographe d'un mot. Comme la somme est délirante et que ni l'un ni l'autre n'aurait été en mesure de la payer, il s'agit évidemment d'un jeu : ils ont fait la bombe le soir précédent (et beaucoup bu). AUBERJONOIS doit être averti : il compte les points entre les deux qui ne semblent pas en être à leur première dispute de cette sorte. Informe sur le dictionnaire de référence de CHAVANNES (la 10e éd. du Petit Littré et Beaujean, Paris, 1900) et sur son banquier (Morel, Chavannes, Günther et Cie, rue du Lion d'Or, sur Benjamin-Constant, dans l'immeuble de la Société immobilière de Bourg]. Il propose à RAMUZ d'aller pour lui voir à bicyclette chez PASCALIN [antiquaire (brocanteur), Charles PASCALIN est installé en 1914 à la Clergère 15, à Pully] et aussi de passer au Treytorrens (près de Pully) où va emménager RAMUZ effectivement dès juillet. D. JAKUBEC date cette lettre écrite un lundi matin du 30 mars 1914.

  • f. 34 ht. CHAVANNES signale à RAMUZ (alors à Paris, 24 r. Boissonnade, 14e) avoir vu chez le brocanteur PASCALIN six chaises assez jolies pour 14 francs pièce, et demande à RAMUZ s'il doit les réserver pour lui ; il y a vu aussi une bergère qu'il compte lui offrir « en cadeau de noces fortement retardé » (1 an et demi de retard). Ceci en perspective de l'installation des RAMUZ à Treytorrens (Cully) en juillet 1914. CHAVANNES hésite à se rendre à Paris, notamment pas convaincu par le programme du Vieux-Colombier et demande des informations à ce sujet à RAMUZ. Signale la mort du père d'Albert MURET. S'est rendu chez Félix VALLOTTON où il a vu un beau tableau d'Alexandre BLANCHET. D. JAKUBEC date cette lettre écrite des Prases un mercredi soir du 8 mai 1914.

  • f. 33 bas. CHAVANNES écrit à RAMUZ au Treytorrens, près de Pully, pour demander la référence d'un article sur CÉZANNE, et le remercie pour la réception [pendaison de crémaillère de RAMUZ à Treytorrens ?] D. JAKUBEC date cette lettre, écrite des Prases un jeudi, du 18 juin 1914.

  • f. 34 bas et f. 35 ht. CHAVANNES écrit à RAMUZ pour aller voir le « Tell » de René MORAX à Mézières, après quoi il y aura un « dîner vaudois », organisé [le samedi 27 juin 1914] par TARIN, l'éditeur-imprimeur des « Cahiers Vaudois ». CHAVANNES pense qu'ils vont retrouver à Mézières Ernest ANSERMET et René MORAX. CHAVANNES évoque d'autres projets communs, de barque à rame sur le Léman et de séjour en Valais. D. JAKUBEC date cette lettre, écrite des Prases un mercredi, du 24 juin 1914.

  • f. 35 centre. Début d'une lettre de CHAVANNES, écrite du 5 de la rue Raynouard (16e) à RAMUZ pour le remercier de l'envoi de son volume [sans doute « La Séparation des races »] Annonce qu'il a fini quelque chose [peut-être déjà « Napoléon à l'Ile d'Elbe » l'année d'après « Le Grand Homme » ]. Conseille à RAMUZ de réécrire dans le flux de la fin, les 100 premières pages de ses romans, toujours difficiles à franchir. La fin de la lettre manque. Écrit du 5 rue Raynouard - 16e / le 5 avril, ce début de lettre peut être daté de 1923 [CHAVANNES est à cette adresse dès décembre 1922, puis déménagera vers 1925 rue de Solférino].

4. Copie de 3 lettres d'août et septembre 1905

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-4
  • Pièce
  • 7 août 1905 - 10 septembre 1905
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES écrit de Pully un lundi à RAMUZ alors à Joli-Site, pour parler de la Fête [des Vignerons de Vevey, jouée début août 1905] ; D. JAKUBEC date cette lettre du 7 août 1905.

  • CHAVANNES écrit depuis Essertines sur Rolle, à Pré-Gentil chez sa belle-sœur, un jeudi matin à RAMUZ, pour répondre à son invitation à dîner au bord de l'eau par une invitation à le rejoindre en lisière de bois. Il indique horaires et procédure pour dire l'arrivée en téléphonant à l'épicerie du village qui fait la commission. D. JAKUBEC date cette lettre du 8 septembre 1905.

  • CHAVANNES répond par une carte postale à RAMUZ qu'il l'attend lundi s'il fait beau et sinon mardi à Essertines ; D. JAKUBEC date cette lettre du 10 septembre 1905.

[4. Lisette possède encore…]

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-10-b
  • Pièce
  • s.d. [1917-1976]
  • Fait partie de Roud, Gustave

1) [4. Lisette possède encore…] : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : n/a.
2) Hélian (5) : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Machine à écrire, rougePremière lettre en rougePlume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1947-03-01 - 1947-03-31.

428 - Solitude heureuse

  • CHAVANNES décrit à RAMUZ sa plantation du jour d'arbustes décoratifs, contrariée par un vent « à boire le lac.» Il remercie RAMUZ de son accueil à Paris, en collaboration avec Henry SPIESS. C'est la première fois qu'il rapporte un bon souvenir de Paris depuis qu'il n'y habite plus et espère que cet accueil tient aussi à une solidarité entre gens de métier. Son voyage de retour de Paris a été excellent : il a changé de voiture au dernier moment et s'est trouvé seul dans son compartiment. De la pièce en travail qu'il a eu l'occasion de leur lire il a, « d'après leur avis, [...] déjà repris [le] premier acte, et sauf grand changement » pense l'avoir « notablement amélioré. » Et il va faire de même pour le second acte. D. JAKUBEC considère logiquement, qu'il s'agit de sa seule pièce connue en 2 actes : « Le Jardin des Roses » nommée ou évoquées dans d'autres lettres de Ram.A.T. de 1907. Sur conseil d'Adrien BOVY sollicité par CHAVANNES et RAMUZ, elle sera proposée aux Amis de l'Instruction à Genève, qui ne la monteront pas.

5. Copie de 4 lettres d'octobre et novembre 1905

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-5
  • Pièce
  • 6 octobre 1905 - 18 novembre 1905
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES écrit de Pully un vendredi pour inviter RAMUZ à un thé, ayant semble-t-il prêté sa cuisinière. D. JAKUBEC date la lettre du 6 octobre 1905.

  • RAMUZ est passé à l'improviste et CHAVANNES n'était pas là. Il lui propose de souper chez lui à Pully en fin de semaine, ou lundi. D. JAKUBEC date la lettre du 19 octobre 1905.

  • CHAVANNES remercie RAMUZ pour une adresse de résidence à Paris, où déjà on prononce abusivement le « z » final du nom du romancier. D. JAKUBEC date la lettre du 10 novembre 1905.

  • CHAVANNES écrit de Paris, un jeudi, à RAMUZ qui y est aussi (au 5 rue Sainte-Beuve) pour lui proposer un rendez-vous pour dîner le lendemain soir. D. JAKUBEC date la lettre du 18 novembre 1905.

6 comptes rendus

1 article de journal (La Gazette de Lausanne) à propos de Philippe Jaccottet, 1 article de journal (Tribune Le Matin) au sujet de Philippe Jaccottet vu par Jean-Luc Seylaz, 1 article de revue par Jean-Louis Seylaz, 1 extrait d'article de journal au sujet de Philippe Jaccottet vu par Jean-Luc Seylaz, 1 photocopie d'article de journal (Journal du Jura/Tribune jurassienne) au sujet de Philippe Jaccottet, 1 article de journal au sujet de Philippe Jaccottet et du travail de Jean-Luc Seylaz, 1 copie d'article de revue (Repères) au sujet de l'essai de Jean-Luc Seylaz sur Philippe Jaccottet.

6. Copie de 3 lettres d'avril et mai 1906

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-6
  • Pièce
  • 20 avril 1906 - 7 mai 1906
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • CHAVANNES écrit de Pully le 20 avril [1906] à RAMUZ, au 268 du bvd Raspail, pour lui demander s'il peut retenir pour lui une petite chambre au logis qu'il lui avait trouvé l'année précédente aux « Belles-Cousines ». Il veut absolument passer deux semaines à Paris pour se changer de la vie lausannoise qu'il ne supporte plus. AUBERJONOIS lui avait offert son appartement parisien, mais il craint d'être mal reçu par la concierge avec laquelle celui-ce se dispute.

  • De Pully un dimanche, CHAVANNES envoie une carte postale à RAMUZ pour le remercier de ses démarches, qui ont été semble-t-il infructueuses puisque CHAVANNES se résout à profiter de l'offre de l'appartement d'AUBERJONOIS, au boulevard Berthier et avertit RAMUZ qu'il ira le voir dès qu'il sera à Paris. D. JAKUBEC date la carte du 30 avril 1906.

  • Du 15 boulevard Berthier, CHAVANNES envoie une invitation à dîner (le soir) à RAMUZ. D. JAKUBEC date la carte du 7 mai 1906.

6 mars Croix féd[érale] Neyruz

  • CH 000225-8 P073-MS-4-F-23a
  • Pièce
  • 06/03/66
  • Fait partie de Roud, Gustave

1) 6 mars Croix féd[érale] Neyruz : Manuscrit ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Stylo à bille ET ENCRE : Bleu ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Note ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : ‘1966-03-06.
2) Feuillet extrait d’un carnet, [1967] : Manuscrit ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Stylo à bille ET ENCRE : Bleu ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Note ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : ‘1966-03-06.

7. Copie de 4 lettres de Pully en juillet et août 1906

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-7
  • Pièce
  • 31 juillet 1906 - 29 août 1906
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • En réponse à RAMUZ alors à Joli-Site à Lausanne, CHAVANNES l'invite à souper chez lui le jeudi à Pully. Lettre datée par D. JAKUBEC du mardi 31 juillet 1906.

  • CHAVANNES propose à RAMUZ de souper à [l'Abbaye] de l'Arc, [c'est-à-dire à Montbenon, à Lausanne] le jeudi, avec LAVERRIÈRE [l'architecte Alphonse LAVERRIÈRE aux Terreaux 10] et le Dr REINBOLD [Paul REINBOLD-DE FELICE, médecin rue Saint-Pierre 9]. Lettre datée par D. JAKUBEC du lundi 6 août 1906.

  • CHAVANNES communique à RAMUZ « un mot d'AUBERJONOIS » qui les incite à « monter » [où passe-t-il cet été là ?] un peu plus tard qu'ils l'avaient prévu : les samedi et dimanche [1er et 2 septembre, donc]. Comme CHAVANNES ajoute qu'il a un sac à prêter à RAMUZ, il ne peut s'agir que d'une course en montagne. Lettre datée par D. JAKUBEC du lundi 27 août 1906.

  • CHAVANNES invite le mercred RAMUZ à souper le jeudi, donc avant la course prévue en montagne [peut-être parce que RAMUZ en a finalement décliné l'invitation]. Il lui montrera « des échantillons de tapisseries » : autrement dit il est en plein préparatifs pour tapisser les murs de sa maison des Prases. Carte postale datée par D. JAKUBEC du 29 août 1906.

7 janvier 1902. Je m'amuse… Ms.

Collation : 1 f.a. ; Ce passage du Journal est recopié par Ramuz pour Carnet de C.F. Ramuz, phrases notées au hasard des lectures, Mermod, 1947
cf. : B-2-RAM.17 l. du 1947-04-18

7 juin 2007

Présentation du livre le 7 juin 2007 à la librairie Payot à Lausanne : invitation et présentation de Joëlle BRACK.

7 mars 2010

Lecture bilingue français-portugais à la Villa Dutoit, au Petit-Saconnex, le 7 mars 2010.

8. Copie de 4 lettres de septembre, octobre 1906 et du 14 février 1907

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-8
  • Pièce
  • 7 septembre 1906 - 14 février 1907
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • De Pully, CHAVANNES demande à RAMUZ de lui écrire l'adresse en Italie d'un fabricant de papiers [peints], pour en obtenir de plus grandes surfaces d'échantillons, pour mieux juger, recherche qu'il conduit aussi en France, auprès d'une fabrique à Jouy. D. JAKUBEC date cette lettre du 7 septembre 1906.

  • Depuis le Cercle littéraire de Lausanne, où il lit la chronique des Beaux-Arts de Jules COUGNARD [dans la « Patrie Suisse » sur l'exposition municipale genevoise de peinture ouverte le 25 août 1906 (cf Ramuz, ses amis et son temps, III, p. 22-27)] , CHAVANNES relève pour RAMUZ une expression amusante, venue d'une personne s'exprimant à haute voix devant une toile, et lui dit de fumer les cigarettes du paquet qu'il a oublié chez lui. D. JAKUBEC date la lettre du 27 septembre 1906.

  • De Pully, un lundi, CHAVANNES invite chez lui Ramuz pour le lendemain soir, s'il le peut. D. JAKUBEC date cette lettre du 22 octobre 1906.

  • De Pully le 14 février 1907, CHAVANNES demande à RAMUZ qui s'est installé à Paris au 17 de la rue Froidevaux, qu'il souhaite passer quelques jours à Paris, à partir du 20 février, s'il peut lui donner des nouvelles des théâtres et si on joue encore « Jules César » [monté par Antoine à l'Odéon cf Ram.A.T III p. 56-60]. Il lui demande aussi s'il peut le loger pour quelques jours et des nouvelles d'Auberjonois.

8 mai 2008

Présentation du livre le 8 mai 2008 à l'Université de Neuchâtel : invitation, liste de livres vendus et manuscrit du texte lu par Denise MÜTZENBERG à cette occasion.

873 - Pas de critique, mais des œuvres

2 ff sont la photocopie de la 873e lettre éditée dans « Ramuz, ses amis et son temps » (tome V., p. 138), 1 f de carte jaune (C6) reproduit en photocopie la première page de l'original manuscrit, 6 ff (A4) pour la photocopie des 8 p. du manuscrit original [qui a donc 2 ff. pliés en deux]. Datée de Grandchamp à Jouxtens, sans autre indication, D. JAKUBEC la date du 6 avril 1913. CHAVANNES définit une attitude pour les « Cahiers Vaudois », visant à produire des œuvres plutôt que le « bavardage inutile des Feuillets », principe qui va imprégner plusieurs générations suivantes d'auteurs romands. Il évoque aussi dans cette lettre « la Convention du Gothard » qui amène sous contrôle public et fédéral – pour un coût fort élevé – la propriété des principales lignes de chemins de fer privées et principalement en mains allemandes.

9. Copie de 4 lettres du 24 février au 6 mars 1907

  • CH 000225-8 P027-C-1-RAM-1-9
  • Pièce
  • 24 février 1907 - 6 mars 1907
  • Fait partie de Chavannes, Fernand

  • De Pully un dimanche, CHAVANNES remercie RAMUZ de lui offrir une chambre, là où il vit à Paris, avec sa femme et lui dit qu'il ne restera qu'une semaine et prévoit de partir samedi soir. Ce qui lui laisse le temps de retravailler « une petite machine inachevée » [il s'agit sans doute, à cette date là, du « Jardin des Roses »]. Il ira aussi entendre RISLER jouer BEETHOVEN. D. JAKUBEC date cette lettre du 24 février 1907.

  • De Pully le jeudi, CHAVANNES confirme qu'il va prendre un train de nuit et qu'il pense arriver vers les 8h30 du matin au 17 [de la rue Froidevaux, où logent RAMUZ et sa femme]. Il demande s'il y a un métro pour leur adresse. D. JAKUBEC date cette lettre du 28 février 1907.

  • De Pully, le lendemain, vendredi, CHAVANNES avertit qu'il a la grippe, de la fièvre et qu'il doit reporter son projet parisien. D. JAKUBEC date cette lettre du 1er mars 1907.

  • De Pully, le [mercredi] 6 mars 1907, CHAVANNES présente ses excuses pour le dérangement, annonce qu'il va mieux et demande si c'est encore possible de venir chez les RAMUZ dès le dimanche suivant [le 10 mars, donc]. (suite et fin au f. suivant).

A.

  • CH 000225-8 P084-B-2-a-A
  • Pièce
  • s.d. [1987-2006]
  • Fait partie de Lanova, Asa

1 l.

A bientôt !

1 feuillet manuscrit et 1 dactylographié.

A Brighton

Texte sur une terrasse et d’atutre sujets.-
Ms. a.

[à cette heure où déjà séparé…]

  • CH 000225-8 P073-MS-2-C-6-a
  • Pièce
  • 1916-01-01 - 1916-12-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

[à cette heure où déjà séparé…] : Manuscrit ; SUPPORT : Feuillet, 3 ff. ; OUTIL : Plume ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Crayon, rouge et bleu ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Mise au net ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : vers 1916-01-01 CE - 1916-12-31 CE.
Texte écrit en 1916, selon le Cahier Gustave Roud 1.

[À cette heure où déjà séparé…]

  • CH 000225-8 P073-MS-2-C-6-b
  • Pièce
  • 1932-01-01 - 1932-12-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

[À cette heure où déjà séparé…] : Manuscrit ; SUPPORT : Imprimé, 3 p. dans une revue ; OUTIL : Plume ET ENCRE : Rouge ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Original corrigé ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : vers 1932-01-01 CE - 1932-12-31 CE.

À Daniel Maggetti

  • CH 000225-8 P003-D-1
  • SSérie
  • 2013-2016
  • Fait partie de Pahud, Claude

1 lettre dactylographiée concernant la livraison de documents originaux à Daniel Maggetti (contenant une annexe desdits documents avec description), 1 lettre dactylographiée concernant l'envoi de Daniel Maggetti à Claude Pahud, 3 lettres dactylographiées contenant un bref inventaire du Fonds Pahud ainsi que divers documents et pièces, 1 lettre dactylographiée avec des compléments d'informations sur l'identité de Dominique Iseli et des extraits de souvenirs en lien avec la littérature romande.

A deux mille Mètres

Texte au sujet d’une attente sur une esplanade. -
Ms. a.
Personne(s) concernée(s) : Dunoyer Jean-Marie.

à Emma

Lettre de J[re.] à Emma, Lieu : Chaux-de-Fonds.

À Fantaisie

1 négatif, 6 tirages photographiques, 6 tirages photographiques sur feuilles cartonnées.

A fleur de peau

1 feuillet dactylographié et 3 feuillets manuscrits.

A fond la gomme

3 exemplaires, 2 pages de journaux, feuillets de notes manuscrites, lettre écrite à Dode.

A. Girardet

Encouragements en vue de l'opération chirurgicale d'Elie Gagnebin.

À Henri Roorda

  • CH 000225-8 P063-A-4-3-AHE
  • Pièce
  • [1925]
  • Fait partie de Moser, Jean

Tapuscrit d'un article rendant hommage à Henri Roorda qui a mis fin à ses jours en 1925.

À l’enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-a
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l’enfant Elis : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f.Papier quadrillé ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Plume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

À la Galerie du Lion d’Or, Sous-verre peints par René Auberjonois

  • CH 000225-8 P073-MS-2-C-11a
  • Pièce
  • 02/05/36
  • Fait partie de Roud, Gustave

À la Galerie du Lion d’Or, Sous-verre peints par René Auberjonois : Manuscrit ; SUPPORT : Feuillet, 2 ff. ; OUTIL : Plume ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1936-05-02 CE.

À la Muette

2 négatifs, 11 tirages photographiques, 39 tirages photographiques sur feuilles cartonnées avec négatifs correspondant.

À la source du Danube

  • CH 000225-8 P073-MS-6-B-1-7-d
  • Pièce
  • 30/11/42
  • Fait partie de Roud, Gustave

À la source du Danube : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 6 ff. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Mise au net ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1942-11-30 CE.

À la source du Danube

  • CH 000225-8 P073-MS-6-B-1-7-e
  • Pièce
  • 1942
  • Fait partie de Roud, Gustave

À la source du Danube : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 5 ff. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Plume, noirCrayon, gris ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Mise au net ; DATE SUR LE MS : 1942-03-30 CE ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : n/a.

À l'armée suisse. Choses vues sur la route

Copie manuscrite avec des abréviations par D. JAKUBEC de cette chronique de CHAVANNES sur la situation à la frontière suisse et l'arrivée dans un calme village d'une troupe de soldats suisses et les bouleversements provoqués (à rapprocher de sa pièce « La Halte au Village » qui sera joué en 1918 par les PITOËFF).

À l'armée suisse. Réalité guerrière

Copie manuscrite avec des abréviations par D. JAKUBEC de cette chronique de CHAVANNES sur la situation à la frontière suisse : il décrit des mouvements de troupe, qui a l'air formidable et tout à fait incompréhensible pour le descripteur.

À l'armée suisse. Soldats moissonneurs

Copie manuscrite avec des abréviations par D. JAKUBEC de cette chronique de CHAVANNES sur la situation à la frontière suisse où se massent beaucoup de soldats mobilisés dont les bras seraient plutôt enclins à ramasser les moissons qu'aux exercices militaires. Ce texte est le premier d'une série sur la mobilisation en Suisse romande, paru en août 1914, avant que l'auteur n'aille réaliser un exercice descriptif similaire, toujours pour la « Gazette de Lausanne », mais en France, de fin septembre à début décembre 1914.

À l'armée suisse. Ville occupée.

Copie manuscrite avec des abréviations par D. JAKUBEC de cette chronique de CHAVANNES sur la situation à la frontière suisse mobilisée, et qui constitue comme une suite de l'article précédent.

À l'enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-d
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l'enfant Elis : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Mise au net ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

À l'enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-e
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l'enfant Elis : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Crayon, grisPlume, bleu (corrections allographes)Plume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

À l'enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-g
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l'enfant Elis : Manuscrit ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : n/a ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Mise au net ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

À l'enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-c
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l'enfant Elis : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Plume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

À l'enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-f
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l'enfant Elis : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f.Papier pelure ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Plume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

À l'enfant Elis

  • CH 000225-8 P073-MS-6-E-1-12-b
  • Pièce
  • 1948-01-01 - 1948-01-31
  • Fait partie de Roud, Gustave

À l'enfant Elis : Dactylogramme ; SUPPORT : Feuillet, 1 f. ; OUTIL : Machine à écrire ET ENCRE : Noir ; PLUS AU SUJET DE/S OUTIL/S : Plume, noir ; ÉTAPE GÉNÉTIQUE : Brouillon ; DATE SUR LE MS : n/a ; DATE PROPOSÉ PAR L'ÉDITEUR : avant 1948-01-01 CE - 1948-01-31 CE.

A. Nicolet

1 lettre de remerciement pour l'envoi du livre "La Quintefeuille" et une réflexion de A. Nicolet sur la question suivante : "Quel niveau de clarté vivons-nous dans l'étude littéraire ?".

À propos d’Alexandre Cingria

Dizaine d’articles de diverses revues concernant Alexandre Cingria de manières plus ou moins biographiques : L’Illustré (1929 et 1934 : quatre exemplaires de ce même article), Le Courrier de Genève (2 articles), Le Démocrate (Payerne), Nova et Vetera, L’Or du Rhône, Feuille Centrale de Zofingue, Journal de Genève, L’Action française par Henry Cellerier, Vie, Art, Cité, La Bourse Égyptienne, Horyzonty (revue polonaise dans son entièreté, mais une biographie de Cingria par St- Liberek se trouve entre les pages 20 et 21), La Suisse (3 articles), 24 heures, article pour le 50ᵉ anniversaire par J.B. Bouvier, La Liberté, Tribune de Genève, Eco di Locarno, La Suisse (article de J. Aeschlimann annoté par IMC, probablement Isabelle-Marie Cingria), L’artisan et les arts liturgiques (Revue entière avec complément sur papier plus fin), Blätter für Kultur-Literatur und Kunst.

À propos d'Amiel

  • CH 000225-8 P063-A-4-3-APR
  • Pièce
  • 1932
  • Fait partie de Moser, Jean

Tapuscrit d'un article titré "À propos d'Amiel" paru dans la "Gazette de Lausanne" en 1932 parlant d'un ouvrage d'Ernest Merian-Genast, "H.F. Amiel im Spiegel der europäischen Kriritk" (1931).

Résultats 301 à 400 sur 21366